Diplômée en mécanique de l’Université Joseph Fourier à Grenoble, elle a développé ses compétences dans les procédés papetiers durant sa thèse. Elle a ensuite réorienté sa carrière vers les procédés d’impression en rejoignant l’équipe FUNPRINT (Fonctionnalisation de surface par procédés d’impression). Dans ce cadre, une recherche pluridisciplinaire lui a permis de développer des compétences en rhéologie, physico-chimie des surfaces et interfaces et en génie des procédés. Ses domaines de recherche s’orientent, depuis plusieurs années, vers l’électronique imprimée avec pour thème central la mise au point de systèmes fonctionnels sur des substrats de différentes natures : céramique, silicium, films polymères et papier notamment.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée Champs requis marqués avec *

Publier des commentaires