“Athletics 3D est plus qu’une entreprise, c’est une démarche de développement humaine.”

Fondateur de l’Athletics 3D, société concevant du matériel sportif, Clément Jacquelin revient sur son parcours universitaire, son lien avec la Fondation INP et sur son entreprise.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

Clément : Bonjour, je m’appelle Clément Jacquelin. Jeune actif, je suis entrepreneur et sportif originaire de Villard de Lans. J’ai effectué La Prépa des INP puis l’école d’ingénieur Grenoble INP – Génie industriel avant de fonder Athletics 3D en sortie d’école en 2016.

Vous avez été diplômés en 2016. Comme pouvez-vous résumé votre parcours universitaire ?

C : Un beau parcours avec une volonté de me tester au terrain le plus tôt possible. Je rejoins le discours de Nicolas Dufourq, Président de BPI France lors de l’ouverture de l’évènement BIG à Paris en Octobre 2020, qui souligne l’importance de « porter nos vents de libertés ». Je pense que cette démarche je l’ai partagée avec de nombreux experts au sein de Grenoble INP, le Pépite Ozer et de la plateforme S.mart Grenoble Alpes tout au long de ma scolarité. Je les remercie vivement pour l’ensemble de leur accompagnement !

Quels ont été vos projets post-études d’ingénieur ?

C : J’ai mis toute mon énergie dans la création de mon projet d’entrepreneuriat qui me fait vibrer depuis son origine. Et depuis 2016, je développe Athletics 3D, la start-up que j’ai créée en 2017 à l’issue de ce projet.

Parlons de la Fondation Grenoble INP. Vous avez été étudiants-boursiers lors de vos études. Quelle(s) expérience(s) avez-vous pu en tirer ? Qu’est-ce que la bourse de la fondation vous a apportée ?

C : Une grande aide à un moment important. J’ai une grande pensée particulière pour Georges Zimboulas qui m’a pleinement soutenu dans mon souhait de construire des actions qui m’animent. J’applique encore aujourd’hui ses conseils. Faire des études de haut niveau c’est aussi malheureusement se mettre à dos des organisations sportives qui souhaiteraient que nous fassions du sport à 100% de notre temps. Mais véritablement, il n’y a pas que la pratique sportive ou la compétition qui me rend heureux, c’est également toutes les relations sociales et émotionnelles que nous pouvons partager avec un ensemble de personnes de profils différents. Je me nourris de cela aujourd’hui et je remercie la Fondation Grenoble INP qui m’a soutenu et permis de réinvestir dans du matériel de biathlon pour continuer à concourir dans un objectif de développement personnel. Aujourd’hui, cela m’amène à concevoir du matériel de biathlon et sportif de manière général, pour les plus grands athlètes de ces disciplines olympiques.

Vous avez monté une entreprise en 2017, Athletics 3D.  Pouvez-vous nous en dire plus ?

C : Athletics 3D est plus qu’une entreprise, c’est une démarche de développement humaine. Que cela soit en interne, pour nos athlètes, les entreprises que nous accompagnons et nos stagiaires, nous personnalisons le parcours de développement de nos « clients ». C’est un plus puisque l’ergonomie va au-delà de la simple réalisation d’un matériel. Ainsi, nous concevons du matériel ergonomique, sportif, pour handisport et entreprises afin de maximiser les performances.

Bien que vous ne soyez plus étudiants, comment la Fondation Grenoble INP peut-elle vous aider dans vos projets professionnels ? Qu’attendez-vous de la Fondation ?

La Fondation permet de mettre en avant plus de réseautage. Elle soutient énormément ses étudiants et anciens étudiants dans le partage d’idées à réaliser et manifeste un réel intérêt dans les projets de chacun.

Avez-vous d’autres ambitions futures ?  Pouvez-vous nous en parler ?

C : Amplement ! Je perçois les objectifs comme des étapes à passer. Actuellement, la focale est de satisfaire deux nouvelles entreprises bénéficiaires de nos méthodologies, et préparer les prochaines interventions en entreprise pour raconter les histoires de conception de matériel pour nos athlètes.

Avez-vous des conseils à donner à des jeunes étudiants ? A des étudiants-boursiers ? A des jeunes entrepreneurs ?

C : Pour d’éventuels conseils à donner de jeunes étudiants, je reprendrais des citations qui m’ont touchées et qui m’ont accompagnées. En espérant que cela puisse servir de conseils pour des jeunes étudiants.

Premièrement, ces mots d’Athletics 3D : « Osez penser grand, faites de vos différences des talents et concentrez-vous sur vos points forts. »

Deuxièmement, le discours de Nicolas Dufourq, Président de BPI France : « Sortez du cadre, soyez inclassable. Ne soyez pas catégorisé car votre différence est votre universalité. Nous entreprenons car nous voulons changer des choses qui nous manquent, par besoin ou conviction. Créez des bourrasques, car ce sont elles qui portent nos vents de libertés. »

Et troisièmement, je rajouterais cette phrase de René Char : « Développez votre étrangeté légitime. »

Suivre Clément et l’aventure Athletics 3D

Crédit photo : Alain Lamour

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Soutenir la fondation

A travers le programme MyFondation, les entreprises peuvent s’engager concrètement auprès des étudiants, renforcer l’attractivité économique de leur territoire tout en affirmant leur responsabilité sociale.en finançant des bourses ou des projets associatif d’étudiants.