BEAR

Biking for Environment and Awareness Raising

Le projet BEAR

Le projet BEAR s’étale sur 10 mois. Les trois membres du projet ont pour objectif de traverser une grande partie de l’Europe à vélo tout en dispensant la formation sur l’énergie et le climat proposée par l’association Talents for Future.

Cette formation se découpe en 3 grands axes afin de comprendre les enjeux liés à l’énergie dans le monde qui nous entoure :

  • Une partie théorique nécessaire pour poser les bases et expliquer ce qu’est l’énergie.
  • Une partie plus ludique basée sur le jeu, la fresque du climat permettant de comprendre les liens de cause à effet entre les différents aspects du dérèglement climatique.
  • Une dernière partie plus positive présentant des solutions, des projets et belles initiatives afin de redonner espoirs et de présenter les différents métiers de la transition écologique.

En parallèle de ces formations, ils n’oublient pas leur formation d’ingénieurs. C’est pourquoi ils souhaitent profiter de la chance que ce voyage leur offre pour en apprendre plus sur le métier. Pour cela, ils comptent rencontrer des ingénieurs travaillant sur des solutions dans le but de s’adapter au dérèglement climatique tel que Venise avec la montée des eaux, et de lutter contre le réchauffement climatique.

Ils souhaitent en apprendre plus sur les bonnes pratiques et les solutions du monde de demain. Ils partageront le fruit de ces rencontres sur leur chaine Youtube !

Les membres de l’équipe

Voici une présentation des membres du projet BEAR :

  • Loan : Loan est le breton du groupe. Adepte de sports en tout genre (basket, vélo, course à pied), il ne baisse jamais
    les bras. Il motivera ses compagnons coûte que coûte pour atteindre les différentes étapes du périple et son expérience à vélo permettra d’éviter toute mésaventure. Et surtout, il n’oubliera pas son drapeau breton accroché à son vélo !
  • Gabriel : Originaire du Nord, Gabriel étudie l’énergie nucléaire à l’Ense3. Véritable homme à tout faire, il sera un atout de taille pour avancer sereinement dans leur périple. L’optimisme est sa ligne de conduite et il garantira un voyage dans la bonne humeur. C’est poussé par ses convictions sur l’environnement ainsi que son envie de voyager qu’il a décidé de se lancer dans cette aventure. Il ne s’est découvert un goût pour le vélo que cette année mais il s’entraine sans relâche afin de pouvoir mener à bien ce projet qui va le pousser à se surpasser physiquement.
  • Godefroy : Godefroy vient tout droit de la région parisienne. Il est venu s’installer à Grenoble pour étudier le traitement du signal. Il est passionné par la montagne et le voyage, il compte d’ailleurs déjà quelques périples à son actif dans les Pyrénées et au Royaume-uni. De part son expérience, il essaiera de guider le groupe à travers le continent. La détermination et la motivation le définissent. Il apporte un vrai dynamisme à l’équipe.

Le parcours du projet BEAR

Le parcours du projet BEAR se dessine en plusieurs étapes. Les membres de l’équipe vont effectuer plusieurs villes en Europe.

Voici leurs itinéraires :

La finalité du projet

Tout d’abord cette SVE va leur permettre de voyager à travers plusieurs pays européens. Ils vont pouvoir acquérir une solide expérience à l’international au travers d’expériences aussi bien humaines chez l’habitant que professionnelles dans le cadre d’un emploi. De plus, cette expérience à l’étranger permettra de parfaire leur maîtrise de l’anglais pour pouvoir l’appliquer ensuite dans des conditions réelles.
Par ailleurs, cette année supplémentaire leur permettra également de gagner en maturité et de réfléchir plus longtemps à leurs projets et leurs envies pour la suite. Cette année à l’étranger est également un moyen pour eux de se dépasser, sportivement évidemment mais également mentalement car ils vont sortir de notre zone de confort pour une année entière.
Au travers de leurs rencontres dans les universités/avec des ingénieurs, ils auront une meilleure connaissance des solutions et des bonnes pratiques du monde de demain.
Tous les points cités au-dessus sont des points que leur école l’Ense3 juge comme des qualités que doit avoir un ingénieur, ce qui leur conforte dans leur voie et dans l’utilité de ce projet.
Et enfin, cette année de coupure leur permettra de réaliser pendant une durée d’un an un projet qui leur tient à cœur et qui leur permettra de revenir grandis et mieux armés pour obtenir leur diplôme.

Dans un premier temps, notre rendez-vous avec Murielle Brachotte nous a permis de recentrer notre projet vers les points vraiment importants et de compléter nos idées. Notamment le fait d’aller à la rencontre d’ingénieurs ou de scientifiques pour mieux comprendre des innovations, des enjeux, etc… Dans un second temps, l’aide financière que la Fondation nous apporte va nous permettre de partir serein avec tout le matériel nécessaire à notre départ.

L'équipe de BEAR

Soutenir une action d'entrepreneuriat de transition

A travers le programme MyFondation, les entreprises peuvent s’engager concrètement auprès des étudiants, renforcer l’attractivité économique de leur territoire tout en affirmant leur responsabilité sociale.en finançant des bourses ou des projets associatif d’étudiants.

Nos actus

Cette action n'a pas d'actualités pour le moment.