Accompagner les étudiants et doctorants de Grenoble INP et leurs initiatives

Les Bourses de la Fondation
Vous êtes ici :

Favoriser l’égalité des chances, la mixité, la diversité des parcours et l’ouverture internationale

La Fondation accompagne Grenoble INP pour permettre à tous les talents, quelles que soient leurs origines, d’entreprendre avec succès des études scientifiques et technologiques longues.

Notre programme de bourse existe depuis 2010, année de création de la Fondation. Il est financé grâce au mécénat de nos fondateurs, des diplômés de Grenoble INP et de nos partenaires pour favoriser l’égalité des chances, la diversité et contribuer à l’excellence et au rayonnement de l’établissement.

Vous trouverez sur ce site une information générale et les dossiers de candidature pour ces Bourses. Une information plus complète est délivrée aux élèves dès la rentrée, sur l’intranet et auprès des secrétariats de vos écoles.

Découvrir nos bourses

Bourse d’Excellence

Pour accompagner les élèves qui choisissent de faire un sport au meilleur niveau de compétition en parallèle de la poursuite de leurs études dans l’un des cursus de Grenoble INP.

Bourses de Citoyenneté

Favoriser l’égalité des chances et soutenir les étudiants touchés par un événement soudain mettant en péril leurs études au sein de Grenoble INP

Bourses Internationales

Bourse de mobilité internationale, pour aider les étudiants qui souhaitent acquérir une première expérience à l’étranger ou réaliser un projet à l’international.

Soutien aux associations étudiantes

Pour rapprocher le monde associatif et ses valeurs du monde académique et industriel mais aussi favoriser les synergies entre ces mondes au bénéfice de chacun.

Ils témoignent

Following the devaluation of 25 to 30% of the Mexican Peso due to the health crisis, the help of the Foundation allowed me to cover my basic needs and the payment of my rent

Coping with loss of income, Santiago

« Grâce à l’aide, j’ai pu réparer mon ordinateur portable au lieu de le jeter » Témoignage d’Abdoul, étudiant à La Prépa des INP à Grenoble

Réduire la fracture numérique, Abdoul

« Suite à la réduction de 50% de ma gratification de stage, cette aide m’a permis de financer mon quotidien » Témoignage de Jérôme, élèves-ingénieur en 3ème année à Grenoble INP – Phelma

Jérôme, étudiant en 3e année à Phelma effectuait son stage de fin d’études dans une entreprise grenobloise. A l’annonce du confinement, il été confronté à un problème financier majeur qui était sur le point de mettre en péril son projet de fin d’étude et donc son année scolaire.

« L’entreprise avec qui j’avais signé mon contrat de stage m’a posé un ultimatum un jeudi, en me demandant d’accepter une réduction de ma rémunération de 50%, ou de rompre mon contrat. En cas de non réponse le lundi suivant, mon contrat serait rompu à l’unilatéral. La réduction de salaire ne m’aurait pas permis de rester dans mon logement et de subvenir aux besoins du quotidien. J’ai alors contacté mon école en urgence, qui m’a redirigé vers la Fondation Grenoble INP. Après avoir exposé mon problème au téléphone, j’ai transmis ma demande de soutien à la Fondation. J’ai eu la chance de pouvoir bénéficier d’une aide financière me permettant de finir mon stage dans des conditions financières suffisantes et ainsi obtenir mon diplôme d’ingénieur. Je remercie fortement la Fondation pour son aide et son accompagnement m’ayant permis de traverser cette situation difficile. »

Aujourd’hui, Jérôme a terminé son PFE au sein de l’entreprise et a passé sa soutenance avec succès.

Faire face à une perte de revenu, Jérôme

« L’aide d’urgence m’a permis de suivre à distance les enseignements » Témoignage de Noémie, étudiante à la Prépa des INP à Valence

Noémie est en première année à la Prépa des INP à Valence. Suite au confinement et à la fermeture de son école, elle a dû partager, dans un premier temps, un vieil ordinateur avec son beau-père qui, de son côté, télétravaillait également. La situation n’étant plus soutenable, Noémie, a dû réaliser cet achat en fragilisant l’équilibre budgétaire de la famille.

« Je m’étais jusqu’alors débrouillée avec un vieil ordinateur âgé de plus de 6 ans qui n’était donc plus du tout assez performant. Avec ma mère, nous avions reporté cet achat à plus tard car nous n’avions pas les moyens. Mais avec le Covid-19 et le confinement, il est d’un coup devenu indispensable de réaliser cet achat pour que je puisse continuer les cours à distance. Mes professeurs, connaissant ma situation, m’ont mis en contact avec la Fondation Grenoble INP. La Fondation m’a vraiment proposé une aide personnalisée, en prenant directement contact avec moi et en écoutant mon histoire. J’ai rapidement eu une réponse et une aide significative pour mon achat d’ordinateur et je les en remercie sincèrement. »

Noémie a réceptionné son ordinateur pendant les vacances d’avril ce qui lui a permis de reprendre les cours à distance dans de meilleures conditions. Elle devrait, au vu de ses résultats, valider sa 1re année. A l’issue, elle prévoit d’intégrer l’école Grenoble INP – Phelma.

Réduire la fracture numérique, Noémie

 « L’aide d’urgence m’a permis de faire face à des frais de rapatriement exorbitants et poursuivre mon semestre à distance avec l’Université d’Otago Polytechnics de Dunedin »

Yoann, élève-ingénieur à Grenoble INP – Esisar, a validé brillamment sa 3e année ce qui lui a ouvert des opportunités de mobilité internationale. Passionné d’informatique, il a été reçu à l’Université d’Otago Polytechnics de Dunedin (Nouvelle-Zélande) avec qui l’école noue un partenariat depuis de nombreuses années. Après une expérience riche culturellement de six semaines, son aventure tourne court quand son Université l’informe que la France, puis la Nouvelle-Zélande passent en confinement pour cause d’urgence sanitaire, dans le but de lutter contre la propagation du Covid-19.

« Suite à la fermeture de mon université mais également de ma résidence universitaire, j’ai dû me résoudre à rentrer d’urgence en France avant que les frontières soient fermées. En plus d’un voyage retour compliqué, dû aux différentes fermetures des liaisons aériennes de chaque pays, un effort financier important s’est présenté, alourdissant de manière conséquente mon budget. La Fondation Grenoble INP, en participant comme elle l’a fait et en m’accompagnant, m’a permis de continuer mon semestre à distance, en toute sérénité, et ainsi de pouvoir me concentrer au maximum sur mon but final qui est de réussir mes examens et d’obtenir le diplôme d’ingénieur dans un an et demi particulièrement important pour mon entrée dans la vie active ».

A ce jour, Yoann poursuit à distance la nuit ses cours et examens à l’Université d’Otago Polytechnics de Dunedin.  L’aide de la Fondation lui a permis de se concentrer sur ses études pour valider son double-diplôme et poursuivre sa dernière année à Grenoble INP – Esisar dans les meilleures conditions.

Rapatriement d’urgence, Yoann

Le cursus aménagé à la Prépa des INP à Grenoble pour soutenir le double cursus combinant musique et études scientifiques est pour moi une véritable aubaine. Il me permet de continuer les deux sans rien sacrifier ! Ainsi, grâce à mon cursus au Conservatoire de Grenoble, j’ai énormément progressé au niveau musical et j’ai pu participer à plusieurs orchestres d’un haut niveau sans pour autant négliger la Prépa. Mais pour ce faire, j’ai dû acquérir une trompette d’une gamme professionnelle. Grâce à la bourse Artiste de Haut Niveau de la Fondation Grenoble INP, j’ai pu en acquérir une.

Cette contribution m’encourage à continuer pleinement ce double cursus artistique et scientifique.

J’éprouve une profonde gratitude à l’égard de la Fondation à soutenir aussi activement les cursus spéciaux comme le mien. C’est pour moi une grande force de Grenoble INP !

Yannis Rosset, trompettiste à la Prépa des INP à Grenoble

Les aménagements d’étude existant entre Grenoble INP et le conservatoire de Grenoble m’ont permis cette année d’accorder beaucoup de temps à la musique ; pour approfondir la maîtrise technique et musicale de mon instrument, j’ai donc dû investir dans un nouveau saxophone, d’une gamme professionnelle.

En contribuant à cet achat, la Fondation m’accompagne dans la poursuite de mes études au conservatoire de Grenoble, et encourage le double parcours artistique et scientifique qui est le mien.

Être la première étudiante artiste soutenue par la Fondation Grenoble INP est pour moi un grand honneur ! 

Témoignage de Lison Costa Roch, Saxophoniste

Suite à de graves difficultés financières, mon état psychologique était au plus bas. […] La Fondation, après étude, a très rapidement (2 ou 3 semaines) trouvé une solution à mon problème. Elle a financé intégralement ma seconde année et une grande partie de la troisième. Je voudrais remercier toutes les personnes (physiques ou morales) qui m’ont permis de mener à bien ce projet de reprise d’études. Sans cette aide « providentielle », je n’aurai pas pu poursuivre.

Témoignage de Stéphane, Formation continue 2013

Après 9 ans passé à effectuer la maintenance des aéronefs, je décide de quitter l’armée en 2012. Ambitieux et persuadé de mon sérieux, je décide alors de reprendre mes études dans le domaine de la qualité et logistique industrielle. Mon travail et ma détermination furent finalement récompensés par l’obtention de mon D.U.T en 2015. En vue de mes résultats et de nombreux encouragements, je pousse mon ambition un peu plus loin en envisageant de poursuivre mes études en considérant un cursus d’ingénieur mais, n’ayant aucune aide financière et aucune possibilité d’alternance, je revois malheureusement mes objectifs à la baisse. Mais lors de mon entretien à l’INP de Grenoble, je découvre l’existence de sa Fondation qui fut sensible à mon parcours et décide de m’accorder une bourse pour l’année 2016. Conscient de cette immense chance, j’intègre cette école prestigieuse et je vois de nouveau l’espoir d’aboutir mon projet de reconversion qui me tient à cœur et qui n’aurait pas été possible sans l’aide précieuse et unique de la Fondation Grenoble INP qui a su prendre mon projet en considération.

Témoignage de Samy, Génie industriel 2016

Le sport a toujours été ma passion dès mon plus jeune âge. Dès le collège, j’ai souhaité réaliser un double projet sport étude, qui s’est poursuivie au lycée au sein du pôle Espoir de Besançon, puis maintenant au sein de Grenoble INP.

C’est un réel plaisir et une grande reconnaissance de représenter la Fondation Grenoble INP dans mon sport et à mon école. Pour moi, la Fondation est un énorme soutient tant morale que financier me permettant de me concentrer sur ma préparation afin de mieux aborder les compétitions.

Au sein de la Fondation nous ne sommes pas seulement sportifs, mais également acteurs pour mener des actions, et je trouve très intéressant d’avoir ce double rôle.

Merci à la Fondation de nous soutenir dans notre projet.

Témoignage d’Axelle Murigneux, VTT Enduro

La reprise de la pratique de ma discipline en compétition pendant mon dernier semestre à La Prépa des INP à Grenoble fut un réel bonheur. Suite à cela, j’ai demandé le statut de sportive de haut niveau dans ma nouvelle école – Génie industriel –  afin de faciliter ce double projet. La Fondation Grenoble INP m’a accueillie, et c’est un véritable honneur. Elle me soutient dans mes projets et m’aide à faire face au manque de moyens financiers auxquels je suis confrontée. En effet, le Ballet sur glace est une discipline jeune qui n’est pas encore connue du grand public.

Le bon esprit et la cohésion qui règne au sein de la Fondation s’est immédiatement fait sentir. C’est un plaisir d’évoluer aux côtés d’autres jeunes aux projets et sports les plus diverses et dignes d’attention. Entraide, soutien, partage : voilà quelques mots qui décrivent ce collectif dont je suis fière de faire partie. 

Témoignage de Florence Viard, Ballet sur glace