Intégration d’objets sécurisés dans les plates-formes dédiées et les applications pervasives qui y sont associées.

Porteur.s du projet :

Doctorant : Arthur Désuert

Encadrement de la thèse : Stéphanie Chollet, Laurent Pion, David Hély

Axe de recherche du projet : Le pervasif et la cyber sécurité appliqué au domaine de l’Internet des Objets et de ses applications

Organisme.s associé.s au projet : Le laboratoire LCIS et la chaire Trust

Le projet :

“Pervasif ou pervasive” signifie à la fois ubiquitaire, ambiant et transparent. L’utilisation de ce terme dans ce contexte correspond un relatif envahissement des systèmes informatiques et des logiciels dans le monde physique qui nous entoure. Ces systèmes offrent des services sophistiqués à leurs utilisateurs basés sur des propriétés d’intelligence, d’autonomie et de communication. Ils peuvent être totalement intégrés à notre environnement de sorte qu’on les utilise maintenant de manière naturelle sans avoir la sensation de faire des gestes ou des efforts particuliers. Les principaux domaines d’applications sont souvent liés à notre habitat, qu’il soit individuel ou collectif, par extension on y trouve également les villes et les usines de production. Des environnements qui sont largement équipés de capteurs et actionneurs permettant de faire du monitoring et/ou du contrôle-commande pour de la régulation de température, d’éclairage, et cetera. La multiplication de ces usages ainsi que la facilité et transparence de leurs utilisations posent inévitablement des problèmes de sécurité et de confidentialité des informations qui y sont manipulées.

Les deux objectifs principaux de ce travail de thèse sont les suivants :

  • L’intégration de plusieurs mécanismes, modèles et solutions de sécurité au sein d’une même plate-forme de gestion d’objets connectés ainsi que les contraintes et conséquences pour les applications qui les utilisent.la résilience d’une flotte de robots,
  • Le second objectif sera de proposer une solution de sécurité à faible coût à base de matériel disposant d’une technologie de type Physical Unclonable Functions (PUF) dans le but de compléter astucieusement les solutions existantes et d’offrir un modèle de sécurité plus intrinsèque et abordable (coût versus les cas usages)

Résultats attendus :

L’objectif final sera de concevoir et d’implémenter une plate-forme de démonstration des technologies et nouveaux services de sécurité développés dans le cadre de la thèse. Cette plate-forme académique pourrait servir de solution de base à d’autres travaux sur la même thématique de l’IoT et des systèmes cyber-physiques du laboratoire LCIS dans le futur.

Publication.s associées au projet :

Arthur DESUERT, Stéphanie CHOLLET, Laurent PION, David HELY. PUF-Based Protocol for Securing Constrained Devices. In 17th International Conference on Intelligent Environments, IE 2021, June 21-24, 2021, Dubai, UNITED ARAB EMIRATES, IEEE. (A paraître)

Planning :

Démarrage des travaux en octobre 2020 pour une durée de trois ans, soit une fin prévue en septembre 2023

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn