Des émotions artificielles pour augmenter la résilience des systèmes répartis

Intégrer des émotions artificielles dans un système multi-agents pour limiter les risques de dysfonctionnement, c’est l’objectif des travaux d’Eskandar Kouicem, qui après un cursus universitaire en Algérie et un PFE à Poitiers, vient de commencer une thèse au LCIS* dans le cadre des travaux de recherche de la chaire Trust**. En informatique, un système multi-agent…